J’irai ou tu Bira

Nous voilà arrivés à Bira, petite ville côtière du sud de l’île. Pour s’y rendre depuis Makassar, plusieurs choix de transports : le bus, les kijang (mini van pour 5 ou on en entasse plutôt 10) qui mettent bien 8h ou les voitures privées qui se font ça en 5h. Avec Louise, on a opté pour cette dernière solution, évidemment plus chère mais surtout plus cool pour notre premier trajet.

Bilan : quelques frayeurs sur la route (on doit encore se faire au style de conduite de l’île), Louise a dormi la plupart du temps, elle ne s’est réveillée que pour vomir ses noodles du midi ❤

On est donc arrivés en toute fin de journée (ici tout déplacement prend la journée, il ne faut pas être pressé) et on s’est mis en quête d’une guesthouse. Dans le noir complet (il fait nuit dès 18h), on a finalement trouvé une chambre au Puri view Inn. Le gérant est peut être le mec le moins souriant de Sulawesi. Mais on arrive a négocier le prix (on=Lionel…).


Pas le grand luxe mais ici tout est bizarrement plus cher qu’à Makassar (sûrement car moins de touristes voir même 0 touriste). On va donc se faire au style de la salle de bain.

« Ah mais y’a pas de chasse d’eau? » « On fait sa toilette dans le sceau ou c’est pour autre chose? » « Il sert à quoi ce robinet? Aaaaaaaah j’ai foutu de l’eau partooouuut » « c’était une bonne idée de prendre de la corde hein mon lapin? »

Apres une bonne nuit (se réveiller à 5h30 franchement ça vaaaaaaa), on découvre le décor qui sera le notre pour les prochains jours.


Du coup on oublie vite la salle de bain 😉

Comme à Makassar, on mange dans des warung, on reçoit mille sourires par jours et Louise est l’équivalent de Michael Jackson pour les habitants de Bira.


La guesthouse Salassa LE meilleur endroit qu’on ai testé pour manger.

P71004-173748

C’est chouette que Louise puisse s’amuser avec d’autres enfants de temps en temps, pas de problème de barrière de la langue pour eux!P71004-172543
En fin de journée, la plage s’emplit peu à peu, les gens venant s’y promener, boire un verre ou se prendre en photo (sport national) au coucher du soleil.

Demain, on ira voir le chantier de construction des bateaux traditionnels, il paraît que ça vaut le détour.

Charlotte

Un commentaire sur « J’irai ou tu Bira »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s