Sulawesi : bilan & conseils 

Voilà on en a donc terminé avec Sulawesi, notre première région visitée de notre tour du monde. Nous avons commencé très fort avec beaucoup de sourires, beaucoup d’amour et de gentillesses reçus.Nous n’avions pas prévu d’y aller à la base mais le volcan à Bali nous a fait changer les plans 48h avant notre grand départ. Et franchement merci le volcan.
De notre arrivée à notre départ, nous avons été bluffé par la gentillesse des habitants de cet île.

P71004-173748

Pour fermer la page Sulawesi voici un récap’ de nos 15 jours :
Nous sommes donc arrivés à Makassar par Lion AiR de Denpassar. Même si la compagnie n’a pas bonne réputation tout s’est bien passé et chaque vol était à l’heure 🙂

À Makassar vous serez tout de suite entouré par 12000 chauffeurs de taxi. Ne vous embêtez pas il y a un prix fixe pour aller au centre (140.000 roupies + 2.000 de péages).

Pour info : 100.000 roupies = 6,3 euros environ ! À vous de sortir les calculettes maintenant 😉

Bon n’ayant pas nos valises nous avons dormi à l’hotel M Regency. Nous devions prendre un hôtel plutot haut de gamme pour compenser l’absence de nos affaires de toilettes. Et via Agoda (l’application à avoir absolument quand vous voyagez en Asie du Sud Est) nous l’avons eu à 17 euros par nuit. Un peu plus cher que notre budget fixé mais sans valise nous étions un peu obligés.

En tous cas très bel hôtel, super accueil et localisation parfaite en plein cœur du centre de Makassar.

Vous trouverez de nombreux warungs et restaurant dans la ville. Et n’hésitez pas à flâner le soir sur Le front de mer. De nombreux stands vous feront découvrir pas mal de spécialités assez gourmandes et notamment la fameuse banane grillée au fromage. Yummy 😋

2 restaurants nous marqueront >> Un warung en prenant à gauche en sortant de l’hôtel et sur le trottoir de droite (mais dur à retrouver le nom). On choisit le poisson et on le voit griller sous nos yeux. Mention spéciale à leur sauce : un régal 😍😍

Et foncez aussi chez 88 Noodle House. Une gentillesse assez incroyable et nous nous sommes vraiment régalés (même les desserts pour une fois).

Puis direction Bira. Après moultes négociations pour trouver un driver pour nous y amener. Le meilleur prix a été celui du driver de l’hôtel (comme quoi). 700.000 roupies pour 5h de trajet. Option moins cher >> Le bus public à 100.000 roupies par tête mais en 8/9h de trajet et un peu plus collé serré.


Le bon plan : trouver un driver puis trouver d’autres personnes pour remplir la voiture.
Arrivée à Bira un lundi soir d’octobre à 20h30. Autant vous dire que c’était très très calme. (Bira est la station vacances des indonésiens mais le week-end). Privilégiez la semaine pour y aller vous serez assez peinards.

Nous avons pris une chambre avec balcon vue sur la mer au Puri View In. C’est tout proche de la mer. C’est propre et sommaire. Mais c’est tenu par le seul indonésien qui ne sourit pas. Accueil un peu bourru. N’attendez pas à avoir de longues discussions avec Le patron. Chambre négociée à 200.000 roupies + petit dej (banana pancakes ou toast + café). N’hésitez pas à négocier car le couple de tchèques à côté de nous ont payé plus cher eux.

Autre info très peu de wifi à Bira. Il y a seulement quelques spots qui vous en proposent mais forcément c’est payant. 3 jours à Bira à profiter c’est laaaargement suffisant.

img_4701-1

Gros coup de cœur gastronomique pour le restaurant Salassa (n1 sur TripAdvisor et situé dans la grande rue). Nous étions toujours seuls mais à chaque fois nous nous sommes régalés.

Contrairement au Warung Bamboo, pas très loin. Super gentils et accueillants, pas mal de monde, mais nous sommes tombés sur une poisson qui sentait vraiment fort 🤢 L’assiette est repartie telle quelle. On va dire que c’était pas de chance hein!

À Bira ce qu’il faut voir absolument c’est le chantier de construction de bateau! Pour vous y rendre, c’est plutot simple de se faire déposer en scoot ou en voiture. Ils sont adorables on vous dit.

P71005-093040
Notre reportage à (re)découvrir par ICI !

Et ensuite nous sommes partis sur une des îles en face. Selayar semble magnifique mais avec un bébé c’est tout un périple. Donc nous avons opté pour Liukang Island. Traversée de 15 Minutes négociée avec les pêcheurs directement sur le port (nous sommes passés de 400.000 roupies à 200.000 roupies et notre retour s’est même fait à 150.000 roupies).
Arrivée sur l’île, 4/5 bungalows vous accueillent direct. C’est Jafar et sa famille qui les tiennent. Beau bungalow donnant directement sur la plage. Et nous étions les seuls. Le rêve.

P71008-161042

Pour 3 nuits cela nous a coûté 700.000 roupies avec petit dej (sans wifi bien entendu et juste avec un ventilo, la clim c’est plus cher). Encore une fois les négo ont démarré à 950.000. Donc n’hésitez pas à faire marcher vos talents de négociateur.

La bas c’est plage sieste plage snorkeling et repas. Ne vous attendez pas à beaucoup plus mais c’est déjà amplement suffisant. Vous ne pouvez manger que chez Jafar. Carte plutôt réduite mais tout est bon généreux et frais. Et surtout un bonheur de manger les pieds dans le sable.  Exemple de prix 25.000 fried noodles et 50.000 le poisson grillé.

Jafar nous a aussi organisé des sorties snorkeling. Seuls sur son bateau avec son driver. 150.000 roupies pour le temps que nous voulions. Ça aussi c’est Du bonheur.

P71008-114114

Super moment sur cette petite île et les gens ont tous été adorables avec nous. Un vrai coup de cœur! Notre article sur ce petit paradis à (re)lire LA !

Puis retour à Makassar. Tout organisé par Jafar (encore). Retour à Bira pour 150.000 roupies puis driver de Bira à Makassar très sympa pour 650.000 roupies.

Il nous dépose direct à la gare nord de Makassar pour prendre le bus de nuit vers le pays Toraja. Beaucoup de compagnies proposent ce trajet en bus couchettes. Pas besoin de réserver à l’avance, vous trouverez votre bonheur et à tout prix. Nous avons payé 200.000 roupies à l’aller / 140.000 roupies au retour.

Attention les chauffeurs sont des pilotes. Ça va vite, ça remue, ça secoue, ça écoute du Lara Fabian indonésien à fond, ça allume la lumière à 2h du mat pour la pause Pipi. Ça ne sera pas la meilleure nuit du monde 😭


Mais finalement ça fait Le taf! Et attention, car même si nous nous sommes sentis en totale confiance dans ces bus, nous avons croisé un couple de français qui s’était fait voler appareils photos et GoPro durant Un trajet de nuit. Donc ne laissez pas trop traîner les choses de valeur. Mais ça c’est comme partout…

Arrivée à Rentepao, Samuel notre guide nous attendait. Nous l’avions contacté en amont sur Facebook (Samuel Toraja). Guide indonésien parlant anglais et très bien français. Il nous a très bien conseillé avant même notre arrivée à Rentepao.

En arrivant il nous attendait à 6h du mat (matinal le Samuel) pour nous faire le tour des guesthouses du coin et trouver notre futur dodo.

Rentepao c’est l’endroit touristique de Sulawesi donc n’ayez pas peur si certaines sont déjà full. On finit par trouver. Nous sommes allés au Pison. En plein centre de la ville. Très calme à part les chiens et les coqs qui hurlent à la mort parfois en pleine nuit.. assez flippant la première fois.

Nous avons payé 160.000 roupies la chambre par nuit mais sans petit dej. Encore une fois en parlant avec d’autres touristes, aucun n’avait Le même prix. Ça allait de 150.000 à 210.000 roupies. Bref! Accueil très sympa et très arrangeant. Ils vous aident et vous conseillent sur votre séjour.

Prévoyez bien 3 jours en pays Toraja. Entre les cérémonies funéraires, les villages traditionnels et un treck dans le nord, vous ne vous embêterez pas. Nous avons pris Samuel 2 jours. C’est indispensable d’avoir un guide pour comprendre leur culture et leur rapport très particulier avec la mort.

P71012-093733
Article la dessus à retrouver en cliquant sur CA !

Le 3ème jour nous avons fait sans guide, nous circulions en bemo (taxi collectif) pour 5.000 roupies par personne. Très pratique ces voitures avec les plaques d’immatriculation jaunes qui vous posent et déposent où vous voulez. Mais demandez bien le prix avant de monter !

Sans guide nous avons fait le marché de Bolu (2 fois par semaine) mais attention l’accès au marché de buffles est payant pour les touristes (50.000 roupies par personnes). Donc nous ne l’avons pas fait. Venant du Limousin j’en ai vu de la foire aux bestiaux!

Nous sommes aussi allés sans guide dans le très beau village de Ke’Te Kesu à 3/4 kilomètres de Rentepao.

Pour info chaque visite, chaque sortie, ils vous demanderont 20.000 roupies par personne. Certaines les valent, d’autres moins. Mais c’est le jeux 🙂

Nous voulions ensuite monter dans le nord de Sulawesi vers Tentena puis les magnifiques îles Togians puis finir sur le nord avec Manado et Bunaken. Mais les très longs trajets avec un bébé nous ont vraiment refroidi.

Juste pour faire Rentepao >> Tentena nous en avions pour 10h de trajet en voiture ou 12h en bus avec une bonne partie en route de montagne où le vomito est souvent par là.

Donc ça sera pour une prochaine fois !
Nous changeons nos plans, et repartons vers Makassar en bus de nuit. Réservé par l’hôtel assez facilement.
Arrivée à l’aéroport de Makassar à 4h du mat, déposés par le bus de nuit directement (pratique), nous avons pris notre billet pour Denpassar direct à l’aéroport. Et nous n’avons pas payé cher (35 euros par personne) pour un vol qui décollait 2h plus tard.


Sulawesi nous t’avons adoré. Ta gentillesse, tes sourires, tes paysages tous différents et si magnifiques nous ont charmé. Nous reviendrons pour finir de te découvrir.

Mais pour l’heure nous filons à Bali et découvrir les îles Nusa Lembongan et Nusa Penida.

Lionel 

Un commentaire sur « Sulawesi : bilan & conseils  »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s