A nous Hanoi!

Prélude aux flemmards qui ne sont là que pour les photos (alors que je donne tout dans des jeux de mots géniaux) :
Ben vous allez être déçus, il n’y en aura pas beaucoup, PARCE QU’ON A PERDU / S’EST FAIT TIRER NOTRE APPAREIL SA MERE!!!!
N’ayez pas trop les boules, on pourrait décorer le sapin des galeries Lafayette avec les nôtres tellement on est deg x 1.000.000

Après avoir dépensé la moitié de notre budget mensuel en 4 jours à Hong-Kong (merci Aymeric et Audrey de nous avoir aidé à limiter la casse en nous rinçant proprement), on atterri au nord du Vietnam, à Hanoi.
On passe quelques jours dans la capitale et on est hébergés par Tim, pour ce qui sera notre 2ème couchsurfing du voyage.
Tim est prof de vietnamien et d’anglais au collège du coin. Elle vit avec son mari, un gentil monsieur qui ne parle que vietnamien et aime beaucoup l’alcool de riz, sa fille, une étudiante très sérieuse (tu m’étonnes avec une mère prof…) et son neveu (un préado qui, malgré l’âge ingrat, a été très gentil).

img_6463-21
(Lionel tente de se faire passer pour un membre de la famille…)

Bon, soyons honnêtes, après le penthouse de Will à Bangkok, on a du revoir nos exigences un poil à la baisse. On est un peu devenu des princesses.

On part à la découverte de Hanoi en bus public, ce qui en soit est une aventure.
Hanoi, on la découvre autant avec les yeux qu’avec les oreilles (qui saignent dès la première heure).

img_6371-3

Ça klaxonne tous les quart de secondes, ça grouille de scoot, de vélos, de voitures, ça crie. Marcher sur les trottoirs défoncés demande une concentration intense. Disons qu’on fait plus reposant comme ville.
Mais cette agitation est aussi épuisante qu’intrigante.

img_5062

On y a découvert le quartier des 36 corporations, qui tire son nom des différents corps de métiers qui y sont exercés. Ça donne des rues à thème : la rue des luminaires, celle des tissus, des bidules en cuivre, etc.

Je vous aurais bien illustré mon propos avec nos belles photos mais ce gros tarba de destin en a voulu autrement.

Puis on a pu admirer le mausolée (peu avenant) d’Ho Chi Minh.
L’ « oncle Ho » est le père de la république démocratique du Vietnam, et conduit la guerre d’indépendance du pays (qui aboutira aux accords de Genève en 54, reconnaissant son indépendance) et à sa partition en 2 (Nord et Sud).
J’ai remplacé toutes les photos par des points culture, vous verrez c’est très digeste.

img_6385-3
(La vous avez le droit aux 2 bande de petits chanceux)

Ce bon oncle Ho, avant sa mort, avait bien spécifié qu’il souhaitait être incinéré et que ses cendres soient dispersées dans le pays. Du coup les gars ont pas du tout fait comme prévu, et ont préféré l’embaumer et lui construire un mausolée en toute simplicité.
Admirer un monsieur tout formolé ne faisant pas partie de nos activités favorites, on a préféré se contenter des jardins alentours.
Évidement on a pas de photos. Haha. Ha. … (non je n’écrirai pas qu’on rit jaune. Non. Oops.)

En reprenant notre balade calme et silencieuse (j’ai très clairement perdu 20 points d’audition), on croisera les rails du fameux train qui passe en plein milieu de la ville, au pied des maisons.

img_6382-3

On aura pas eu la chance de le voir passer (il ne passe qu’une fois dans la journée) mais voilà ce que ça donne :

Après ces quelques jours dans la capitale, on plie les goals et on embarque dans un bus direction le nord du pays, ses montagnes et ses températures négatives ABSOLUMENT PAS PREVUES AU PROGRAMME.

img_6381-3
(Je vous jure, Lionel n’est pas sous acide. Ce sont ces « yeux selfie ».)

Le prochain article parlera donc engelures et dents qui claquent.

Charlotte

2 commentaires sur « A nous Hanoi! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s