Tam Coc, la baie d’Halong terrestre

Après 3 jours à découvrir la baie de Lan ha (la petite sœur de la baie d’Halong), nous prenons la direction du sud pour rejoindre Tam Coc, village situé en plein milieu de ce qu’on appelle la « baie d’Halong terrestre ».Pour se rendre de l’île de Cat Ba jusqu’à Tam Coc, nous avons pris un mini bus réservé par l’hôtel. La particularité de ce mini bus a été son chauffeur, un homme délicieux qui de toute évidence déteste les touristes et aime le faire savoir. Après s’être fait hurler dessus pendant 5 heures pour tout et n’importe quoi, nous voilà arrivés à destination. Il est tard, on mange sur le pouce et au dodo.

Le lendemain, on enfourche notre beau scooter et on file découvrir les environs.

img_6477
(C’était le scooter ou ça…)

La région est appelée « baie d’Halong terrestre » en raison des nombreux monts karstiques qui surplombent les rizières. Et elle n’a rien à envier à la version maritime (il faudra croire toutes nos descriptions sur parole, car oui, c’est dans cette région que nous avons perdu notre appareil photo…).

Premier arrêt de la journée, la Mua Caves, ou montagne du dragon. Et première tentative d’arnaque évitée. Juste avant l’entrée, un homme arrive à fond sur nous pour nous indiquer que le parking est ici, sur son champ contre quelques dongs (bien entendu). Sauf qu’en faisant quelques mètres de plus, après l’entrée, il y a un parking GRATUIT pour les deux roues (on nous la fait pas).

La Mua Caves c’est un peu « Kung Fu Panda » sans gros panda et sans kung fu. Mais il y a cet escalier avec beaucoup (trop) de marches, ultra pentu et interminable pour arriver sur un petit temple qui domine toute la vallée.

mua-cave(Photo volée à M. Internet, mais on a bien gravi tout ça par contre…)

Après l’ascension folle, arrivée en transpirantion mais la vue est à couper le souffle. D’un coté la vallée avec la ville de Ninh Binh en fond (ville pas très intéressante pour info).

img_6456(Alors oui il y avait encore du brouillard… Nous et la météo au Vietnam grrr)

Et de l’autre côté, une vue sur la rivière qui traverse les montagnes. Rivière que nous emprunterons avec une petite barque le lendemain.

img_6506img_6460

Nous n’avons pas posé avec le fameux dragon au sommet. Pour y accéder c’était assez périlleux et plutôt dangereux. Tout ça pour une photo? Mouais, on a donc piqué une photo d’un couple qui nous ressemble. Troublante la ressemblance n’est ce pas ?

maxresdefault(Charlotte et Lionel heureux devant le dragon)

Autre chose à faire absolument si vous passez par Tam Coc (en plus de manger de la chèvre qui est la spécialité de la région) (je n’avais pas parlé nourritures depuis bien trop longtemps), c’est de vous perdre en scooter ou en vélo à travers les rizières. Vous serez entourés par ces énormes montagnes tout au long de votre parcours et vous pourrez tomber sur des paysages plutôt sympathiques. Et chose très agréable, nous n’avons pas croisé beaucoup de touristes pendant notre après midi.

(Voici les seules photos que nous avons pu sauver… SNIF)

Mais la grosse « attraction » de Tam Coc et de la baie d’Halong terrestre (en plus de la chèvre) c’est la balade en barque sur la rivière. Et la particularité de ces barques, c’est ses rameurs/rameuses qui rament avec les pieds pour moins se fatiguer.

FHD0053
(Bon ok là Michel rame bien avec ses mains… on avait que cette photo grrr)

Nous avions lu avant d’arriver à Tam Coc (car oui nos journées sont quand même un peu préparées) que cette activité était gérée un peu comme une mafia. Prix assez chers pour les touristes (bon ça c’est guère étonnant) mais surtout pas grand chose qui rentre dans les poches de ces petits rameurs/rameuses. Comme nous avions pu le lire sur le net, il était possible de trouver une rameuse discrètement en fin de journée pour lui demander une balade sans passer par la société (comme ça tout l’argent lui revient, à elle et à ses pauvres pieds qui rament pendant 1h30). Mais en allant demander aux rameuses assez discretos, on les sentait assez gênées voir flippées. On s’est rendu compte qu’elles étaient très très surveillées et nous, nous devenions totalement parano (on a même cru que le FBI était basé à Tam Coc). Donc tant pis, nous n’avons pas voulu les mettre mal à l’aise et surtout nous n’avons pas voulu qu’elles aient des ennuis (c’est le FBI quand même) donc nous sommes passés par le chemin officiel.

img_6445

La balade en elle-même est vraiment agréable. Durant 1h30 vous vous laissez glisser sur cette rivière à travers les rochers. Petit conseil : faites-la en fin de journée quand il y a beaucoup moins de monde. C’est beaucoup plus calme et les paysages sont 100 fois plus jolis sans plein de barques avec des touristes en gilet de sauvetage (et c’est mieux pour les photos).

FHD0005FHD0046FHD0019FHD0043img_6495

Bon et notre dernière activité de Tam Coc fut la perte du téléphone portable. Nous avons décidé, pour ce tour du monde, de partir avec nos téléphones et nos sims françaises (2 Iphones SE) + un téléphone de la marque MEIZU qui nous servirait pour mettre une sim locale et prendre des photos et filmer car il faisait vraiment de superbes photos.

P71017-101630(1)(RIP petit MEIZU, c’est la seule photo qu’on ait de toi…)

En se baladant en scooter, nous avons voulu visiter un parc. Et comme pour la montagne dragon, un petit monsieur et son sifflet sont venus vers nous assez rapidement et brusquement pour nous obliger à stationner chez eux (contre quelques dongs de nouveau).

Vous nous connaissez, nous n’avons pas voulu céder à ce genre d’arnaques donc nous sommes allés nous garer quelques mètres plus loin sur le bord de la route. Mais les personnes sont venues nous dire que ce bord de route leur appartenait aussi. Bref nous sommes allés nous garer encore plus loin devant un sympathique restaurant.
En retournant au parc, nous avons voulu dégainer notre incroyable MEIZU et là introuvable. Nous sommes persuadés que dans les différents changements de stationnement il a du glisser/tomber sur le terrain privé des gens qui font payer le parking. Forcément nous avons tout retourné, cherché partout (sachant que ce n’était pas très grand et qu’il y avait personne sauf les personnes du parking). Et pendant une heure, pendant que nous retournions tous les graviers, on sentait le sourire narquois sur leurs visages.
Bref au bout d’un moment, nous avons abandonné, nous avions beau leur demander si ils avaient vu le téléphone, que nous étions prêts à payer, ils prétendaient ne pas comprendre ce que nous voulions leur dire. C’est là où le mode zen est dur à activer.

On a quand même tenté le tour au commissariat du coin, moment magique d’échange avec les policiers grâce à une appli de traduction. Vous vous en doutez, ça a été totalement inutile, mais c’était plutôt cocasse.

Nous sommes donc rentrés bien sur les nerfs à notre hôtel. Heureusement nous avions fait une sauvegarde quelques jours auparavant. Mais le conseil pour tous les voyageurs, SAU-VE-GAR-DEZ tout le temps. Car perdre le téléphone, oui cela est triste, mais ce sont surtout les souvenirs, les photos qui sont les plus durs à perdre.

Voilà, Tam Coc nous te quittons avec des belles images (en tête principalement). C’est l’heure de prendre un bus de nuit jusqu’à Hué. Bus que nous avons pris un vendredi soir = ERREUR ! Evitez de prendre un bus de nuit au Vietnam un vendredi soir, car tous les vietnamiens rentrent chez eux pour le week-end. Nous n’avons jamais vu un bus aussi rempli. Des vietnamiens dormaient dans les allées (ça semblait leur aller), et les sacs étaient empilés les uns sur les autres absolument partout. Comme vous pouvez vous l’imaginer, ce fut une nuit très sympathique. Allez vivement Hué…

Lionel

2 commentaires sur « Tam Coc, la baie d’Halong terrestre »

  1. Salut les copains !
    Plein de pensées de l’autre bout de la planète. Merci pour tous ces articles (et ces photos), qu’on vient lire régulièrement. On a l’impression d’être un peu avec vous. Profitez à fond ! Bisous de nous 3

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s