On Bouddha pas notre plaisir à Yangon

Après notre périple dans l’est du Myanmar (à savourer par ICI) destination la plus grande ville du pays : Yangon (ou anciennement Rangoun) pour quelques jours.

Comme on vous disait, au Myanmar les hébergements sont chers et pas follichons. Donc il faut faire de grosses recherches (ouais bon checker un peu plus sur Booking ou Agoda en fait) pour trouver quelques chose de bien dans notre tarif : l’Agga Youth Hôtel est parfait! Super accueil, localisation top et rooftop avec vue sur la pagode Schwedagon!

Et l’attraction de Yangon c’est bel et bien cet énorme temple !

Photo de Schwedagon prise par un professionnel (attendez nous aussi, nous sommes pros mais il nous manque juste un super appareil et surtout et sacré zooooooom) le soir de la super lune début février! Merci à lui d’avoir bien voulu nous l’envoyer. Moi j’ai pris une photo du photographe qui photographiait ce qu’on voulait en photo (vous suivez?).

Schwedagon, c’est l’incontournable de la ville datant d’une période pas très bien définie entre le 5ème et 10ème siècle. Une énorme pagode (temple) de 98 mètres de haut (« cé ooooo » dixit Louise) entourée de 72 autres petites pagodes, toutes dorées (« cé boooooo » dixit Louise) et tout ça reposant sur une colline qui surplombe la ville = ça claque quand même pas mal!

Alors forcément il y a du monde à Schwedagon, car c’est le 1er centre religieux du pays car selon la légende (tada!), ce temple abriterait des reliques de 4 bouddhas et surtout 8 cheveux d’un bouddha (selon la légende hein!).

Faites le tour (normalement dans le sens d’une aiguille d’une montre sauf pour nous les gogolitos qui n’avions pas capté) pour admirer tous ces temples et aussi tous ces petits buddhas. Grosse particularité : le Buddha Neon!

C’est fou cette passion néon dans leur lieu de culte. On vous prépare un petit GIF néonesque car pendant 15 jours on en a vu des beaux, des Buddhas Neons!

Après l’imposant Schwedagon, on est sur notre lancée gros Buddha. Et on n’est pas déçu avec Giant Buddha (ça claque comme nom!). On arrive devant un entrepôt et à l’intérieur, on tombe sur un immense Buddha allongé. Et c’est assez impressionnant (et ça donne surtout envie de lui faire des guili guili)!

Ce Buddha fait 65 mètres de long (soit un peu moins qu’un terrain de foot, soit un peu plus qu’un terrain de hand, mais surtout l’équivalent de près de 25 tables de ping pong mises bout à bout ouaaaaahou). Pour les fans de chiffres, voilà toutes ses dimensions :

Juste en face du Giant Buddha, un autre temple est à faire c’est : Ngahtathgyi (mot compte au moins triple au Scrabble). Ce Buddha est assis et tout aussi imposant !

Et le moine qui prie juste devant, fait quand même tout rikiki devant cet énorme Buddha. D’ailleurs on a rencontré un ancien moine (car oui on peut devenir moine ou arrêter d’être moine un peu quand on veut) dans ce temple qui nous a fait une sympathique balade dans le (très beau) monastère juste à côté. On a appris plein de choses sur le bouddhisme et sur la vie des moines (mais comme j’ai une mémoire de vieux, j’ai oublié beaucoup de choses, donc vous êtes priés de demander à Charlotte si vous avez des questions à ce sujet, merci).

(Du coup Charlotte rajoute que ces bâtiments dans lesquels vivent aujourd’hui les moines datent de la colonisation britannique).

Des temples, beaucoup de temples à Yangon. Le bouddhisme est partout dans la ville mais pas que. Nous sommes tombés sur une belle petite synagogue en plein cœur de la ville (sachant qu’il y a une toute petite communauté juive au Myanmar).

Nous sommes restés deux jours à Yangon. La ville est très active et vivante. On aura même vu notre première bagarre de rue après 4 mois de voyage (bon y avait beaucoup d’alcool dans le sang des concernés).

On a voulu aussi prendre le train qui fait tout le tour de la ville mais on n’a un peu rien compris aux horaires de passage et aux destinations (c’est quand même un peu une organisation digne de la RATP un jour de grève sous la neige). Donc finalement on est monté dans un train un peu au hasard mais qui faisait finalement son terminus à la station d’après (gros échec mais c’était drôle).

C’est l’heure de décoller vers la Bus Station de Yangon qui est juste énorme. Elle s’étend sur des kilomètres (je vous cache pas que c’est un peu beaucoup la cohue là bas) et c’est un peu la mission pour trouver notre compagnie de Bus car oui on quitte la ville en bus de nuit (mais c’est le dernier de notre voyage bip bip ouais hiha #FiniLesVomitos).

Direction la magnifique région du lac Inlé.

Il y aura quand même un petit dernier vomito de Louise pour fêter ce dernier Night Bus (sinon c’est pas rigolo pour les parents). Mais heureusement Inlé s’annonce magique !

Lionel

Un commentaire sur « On Bouddha pas notre plaisir à Yangon »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s