Inle pas beau mon lac?!

Après notre 849ème bus de nuit (on se refait notre article sur Yangon par LA) et une belle performance de vomi en jet de Louise, nous arrivons au lac Inle, prêts à retrouver ma mère et ma sœur dans un hôtel de gros bâtards (des avantages de voyager avec sa mère).C’est parti pour une heure de pirogue au lever du soleil (avec le lac rien que pour nous).

Le Ann Heritage  Lodge voit arriver deux backpackers à l’apparence douteuse (on fait évidemment tâche dans le décor mais on s’en cogne royalement).

DSC00020

DSC00014

AVUK3967

Sybille et Éric (nos copains en voyage au Myanmar en même temps que nous avec qui on a passé 3 jours dans le sud cette phrase est beaucoup trop longue mais j’arrive pas à la faire plus courte) passent chiller au bord de la piscine quelques heures avec nous.

Et puis, les yeux embués (enfin surtout les miens, même si Lionel était très content de les revoir), on retrouve ma mère et ma sœur après plus de 4 mois de séparation.

On profite de la fin de journée pour faire une balade à vélo, ce qui nous permettra de traverser quelques villages au cœur des champs environnants.

DSC00011DSC00010

Le jour suivant, on décide de se faire accompagner d’un guide histoire de ne rien louper. Sybille et Éric, qui nous devancent de quelques jours, nous ne recommandent un.

On a bien fait, ce fut une journée bien remplie.

Elle a débuté par une balade entre les villages et les jardins flottants, saisissant à voir, mais à la population semble-t-il blasée de voir (beaucoup) de touristes passer tous les jours. On les comprend…

Puis elle se poursuit entre les centaines de stupas de Inthein datant du 17ème siècle.

On visite aussi le monastère Kyaung Nga Hpe, tout en bois, dit « monastère des chats sauteurs », qui y vivent pépouze par dizaines. Un moine les entraine même à sauter dans des cerceaux (à ce qu’il parait, on n’a pas eu la chance d’assister au numéro).

img_7758

Et on termine avec une balade sur le lac au coucher du soleil.

DSC00022img_7760

Le bateau nous amènera à notre second hôtel (très bonne adresse et SUPER accueil, le Golden Empress), où nous passerons la nuit avant de repartir le lendemain pour Mandalay. Louise a pris ses marques direct !

Même si, par certains aspects, on sent que le lac Inle a perdu de son authenticité à cause du tourisme (beaucoup de vendeurs trèèèès insistants, de faux pêcheurs traditionnels qui posent pour une photo payante, les habitants des villages flottants un peu blasés), ça reste, à notre sens, une étape magique. Le lac fait partie des endroits mythiques par lesquels nous seront passés, et sous le charme desquels on tombe instantanément.

On a également eu la chance de ne rencontrer que peu de touristes (tout au long de notre voyage d’ailleurs), car le nombre de voyageurs a chuté de 40 à 50% depuis environ un an, suite au contexte politique actuel. Cette triste actualité nous a d’ailleurs interrogés sur notre venue au Myanmar (relire l’article sur le sujet par ici).

Il est désormais temps de sauter dans notre Magic’bus, direction Mandalay 😉

Charlotte

Un commentaire sur « Inle pas beau mon lac?! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s