Graaaaand Canyon baby

Suite de notre trip dans l’ouest américain, et tout le monde va beaucoup mieux! Louise est en pleine forme et ses 39 de fièvre sont bien oubliés (merci les urgences de Vegas à 1500$ >> à relire ICI). Place maintenant à un nouvel état US, l’Arizona!

Bon on n’a pas le temps de tout découvrir donc nous resterons dans le nord de l’état. Et c’est à Flagstaff que nous poserons nos valises, chez Robert, son adorable femme et leur 3 grands toutous.

Comme à chaque fois avec Couchsurfing, nous avons été royalement accueillis pendant 2 nuits dans leur belle et grande maison. Particularité de Flagstaff (en plus de ce nom assez drôle quand même) c’est de se situer entre le Grand Canyon et le parc de Sedona.

Première virée : le légendaire Grand Canyon.

Conseil de Robert : passer par l’entrée Est pour finir par celle du Sud. On éviterait les bus de touristes… donc ok!

Et conseil des Rangers : faites gaffe où vous mettez vos pieds…

Bon c’est parti et dès le premier arrêt, on est scotchés! Le Grand Canyon c’est immense. Vous avez de nombreux stops et points de vue sur des kilomètres. Mais chaque stop est incroyable.

Bon forcément on a fait les photos de « touristes » :

(en mode gangsta girl..)

Ensuite pas besoin d’écrire 12 000 trucs. Oui c’est là depuis des millions d’années, oui c’est immense, oui c’est haut, oui 5 millions et demi de visiteurs viennent chaque année… mais le mieux c’est quand même les photos!

(Louise c’est de l’autre côté qu’il faut regarder…)

Pour ceux qui ont déjà eu la chance d’y aller, vous vous souviendrez forcément de cette sensation quand on s’approche du vide. Impressionnante sensation et ça coupe le souffle… mais vraiment !

Après 3/4 heures de « ouaaah » « cébo » « ooooh » « nan Louise pas trop près ».. nous décidons de repartir vers Flagstaff. Juste le temps de prendre une petite glace…

On se dit 1000 fois dans la voiture que c’était quand même un sacré stop (même après 8 mois de voyage) et qu’on a une chance folle de voir ça. Pendant cette discussion philosophique, Louise dort.

Petite soirée sympathique avec nos hôtes, on leur cuisinera une quiche lorraine revisitée avec que des ingrédients made in USA! Et le lendemain c’est un nouveau parc qui nous attend avant de filer à Los Angeles : direction Sedona!

Bon déjà, évitez (si vous le pouvez) d’y aller un week-end. Comme dans chaque grand parc les week-ends, les américains se font leur petite sortie avec leur gros hummer.

Autant dire que Sedona c’est canon mais on a manqué de temps car c’était full de partout. Sedona c’est vraiment le cliché de l’ouest américain. Il manquait juste les indiens et les cowboys…

Juste de conduire sur la route qui mène à cette bonne bourgade de Sedona, c’est canon.

On a ensuite essayé de trouver un spot pas trop envahi par les touristes du week-end pour faire trempette (expression trop djeunz). Ce ne fut pas évident mais on a réussi!

Un peu avec regret, nous quittons le coin de Sedona. On serait bien restés 1 jour de plus. Mais Los Angeles nous attend et c’est à plus de 800 kilomètres, donc pas le temps de traîner par ici. On se reverra…

Une nuit rapide dans un motel (sans train qui passe toutes les 30 minutes jour et nuit) au milieu de rien (désolé Needles mais tu te situes bien au milieu de rien) pour couper la route en 2.

Los Angeles, on arrive!

Lionel

Un commentaire sur « Graaaaand Canyon baby »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s