Mont Trrrrrremblant

On quitte Montreal, ou on aura passé une nuit pour trinquer avec une amie (hello Béa!) et on roule en direction de Mont tremblant, dans la province du Québec!

Au fil des kilomètres, on sent les paysages se transformer et on roule désormais au travers de forêts de pins parsemées de lacs.

Et surtout on voit de moins en moins de fast food au profit de petits restaurants dits « casse-croûtes » et avec quelques spécialités locales intrigantes.

On sent qu’on laisse l’influence US derrière nous et on est pas mécontents…

Après quelques heures de route magnifique, on arrive chez Manuela, notre hôte couchsurfing pour 2 nuits.

Sa maison est perdue au milieu de la forêt, à quelques kilomètres du fameux mont tremblant.

Louise fera la connaissance baveuse de ses deux gros chiens trèèèès affectueux, et nous des hordes de moustiques assoiffés (ils ne voient un bout de peau que 2 mois dans l’année on peut les comprendre…).

Après une bonne nuit, on enfile nos baskets et on part à l’ascension du mont tremblant.

Oui, alors il faisait beaucoup trop chaud pour gravir la montagne, on a privilégié la solution grosse flemme.

La montagne en été c’est quand même pas mal, on galère pas à porter ses skis (j’ai jamais su les porter sans qu’ils n’arrêtent pas de glisser toutes les 2 secondes), on paie pas un forfait 8000 boules, on paume pas sa moufle sur le télésiège et on risque pas la rupture des ligaments croisés au moindre planté du bâton.

Et cerise sur le gâteau c’est tout aussi beau dans la version verte que blanche.

On déjeunera au soleil en profitant d’une belle programmation musicale passant de Despacito aux Black Eyed Peas, qui ne fera bizarrement pas saigner les oreilles de Louise. Au contraire je crois qu’elle adore…

On profitera du reste de l’après midi pour se balader dans les environs et offrir à Louise une session de toboggan, avec sa copine de la journée.

Après un dîner partagé avec notre hôte et une amie à elle, on file se coucher car le lendemain on reprend la route en direction de Québec!

Alors autant vous prévenir, c’est pas ici que vous trouverez des infos sur la capitale de la province, il a plu les 2 jours donc on a absolument pas mis le nez dehors. On a bien fait un petit tour à l’abri dans notre voiture histoire de voir à quoi ressemble le vieux Québec, et tout ce qu’on peut vous dire c’est que ça a l’air mignon. Voilà. De rien.

Enfin Louise n’a pas eu l’air de se plaindre de notre programme indoor puisqu’étant hébergés par des couchsurfeurs ayant deux enfants, elle a pu passer ses journées à jouer avec le milliard de jouets de ses copains. Et nous on en a profité pour ne rien faire, et ça fait du bien en cette dernière ligne droite de tour du monde…

C’est sous le retour du soleil (fuck!) qu’on quitte Québec (enfin notre maison à Québec) pour rouler en direction du Lac Saint Jean à la rencontre de nos futurs hôtes qui sont ben l’fun (oui on s’est mis au québécois, je vous explique comment dans 2 minutes), Maude et Nicolas.

Allez, tous dans l’char, c’est reparti!

Si vous aussi vous vous moquez gentiment des québécois et de leur façon de parler, mais que vous aimeriez les comprendre (car la plupart du temps ce sont les gens les plus drôles et sympa de la planète), voici un petit tuto bien utile :

Charlotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s